• Épreuve de mémorisation - Texte 1

    Énoncé ou situation :

    Investissement arabe: Une alternative face à une Europe en crise

             Ce sont quelque 150 hommes d’affaires arabes qui ont effectué le déplacement à Tanger pour la troisième édition de Gulfinvest, le Forum de l’investissement pour les pays du Golfe Arabe au Maroc. Le Forum se veut, selon ses organisateurs, un lieu d’échanges mais surtout un espace de rencontres entre investisseurs arabes et leurs homologues marocains, essentiellement issus de la Région Nord, mais aussi d’autres régions comme celle de Marrakech.

            En marge des ateliers thématiques organisés, plusieurs dizaines de rencontres individuelles ont été tenues à la demande des investisseurs des deux parties. Une exposition avec une vingtaine de stands de divers acteurs institutionnels tant du Golfe que marocains a elle aussi été mise en place. Parmi les centres d’intérêt des investisseurs du Golfe figure en premier lieu l’alimentaire, sujet vedette de ce Forum suivi de celui de l’énergie. Les secteurs de l’immobilier et du tourisme n’ont pas été en reste avec un nombre conséquent  d’investisseurs intéressés.

            Les potentialités du Maroc en matière d’investissement agricole ont été présentées par l’Agence de Développement de l’Agriculture qui a passé en revue les attraits du Plan Maroc Vert et les possibilités d’investissement en matière de foncier agricole. «L’appel d’offres lancé récemment par le Maroc en vue de l’exploitation de 6.138 terrains agricoles propriété de l’Etat peut être une excellente opportunité pour les opérateurs des pays arabes», note en substance Ahmed Guerrouj, directeur de l’Agence pour le développement. Il s’agit en effet d’un appel qui concerne près de 200 projets dont certains de grande envergure avec plus de 100 hectares de superficie. Guerrouj a aussi rappelé le bilan de la location des terrains agricoles de l’Etat qui a atteint un volume total de 100.000 hectares avec plus de 2,6 milliards de dirhams d’investissements.

           Aujourd’hui, les pays du Golfe Arabe, Emirats Arabes, Arabie Saoudite, Koweit, Oman, Qatar et Bahrein sont perçus au Maroc comme une alternative sérieuse à une Europe ankylosée par la crise économique. Les Emirats par exemple ont constitué en 2011, selon les derniers chiffres issus du ministère des Finances, la deuxième source d’Investissements Directs Etrangers (IDE), derrière la France avec 4,5 milliards de DH. Les exemples d’investissements au Maroc ne manquent pas. C’est le cas de Taqa et la centrale de Jorf Lasfar et de Acwa avec la première centrale du plan solaire marocain à Ouarzazate. C’est le cas aussi d’autres acteurs historiques tel le groupe CMKD qui a accompagné le secteur hôtelier marocain depuis plusieurs décennies. L’un de ses investissements devrait d’ailleurs voir le jour sous peu. Il s’agit du projet d’hôtel 4 étoiles sous l’enseigne Farah. Avec un investissement global de 150 millions de DH, il offrira dès son ouverture une capacité totale de 134 chambres.

                                                                                                                                                                     L'économiste du 08.05.2013

    Question : 1 - 1

    Les potentialités du Maroc en matière d’investissement agricole ont été présentées par :

    Texte de la question

    Les potentialités du Maroc en matière d’investissement agricole ont été présentées par :

    Veuillez choisir une réponse :
    Question : 1 - 2

    En matière d'IDE, selon les derniers chiffres issus du ministère des finances pour 2011, les Emirats sont :

    Texte de la question

    En matière d'IDE, selon les derniers chiffres issus du ministère des finances pour 2011, les Emirats sont :

    Veuillez choisir une réponse :
    Question : 1 - 3

    la dernière édition de Gulfinvest a réuni à Tanger environ :

    Texte de la question

    la dernière édition de Gulfinvest a réuni à Tanger environ :

    Veuillez choisir une réponse :
    Question : 2

    Parmi les centres d'intérêt des investisseurs du Golfe figure en premier lieu :

    Texte de la question

    Parmi les centres d'intérêt des investisseurs du Golfe figure en premier lieu :

    Veuillez choisir une réponse :
    Question : 2 - 1

    Quel est le groupe qui a accompagné. le secteur hôtelier marocain depuis plusieurs décennies ?

    Texte de la question

    Quel est le groupe qui a accompagné. le secteur hôtelier marocain depuis plusieurs décennies ?

    Veuillez choisir une réponse :
    Question : 2 - 2

    L'appel d'offres, lancé par le Maroc en vue de l'exploitation de terrains agricoles propriétés de l’Etat, concerne :

    Texte de la question

    L'appel d'offres, lancé par le Maroc en vue de l'exploitation de terrains agricoles propriétés de l’Etat, concerne :

    Veuillez choisir une réponse :
    Question : 2 - 3

    1.e Gulfinvest qui s'est tenu dernièrement à Tanger, en est à :

    Texte de la question

    1.e Gulfinvest qui s'est tenu dernièrement à Tanger, en est à :

    Veuillez choisir une réponse :
    Question : 2 - 4

    Selon le directeur de l'agence de l'agriculture, le bilan de la location de terrains agricoles de l’Etat a atteint le volume de :

    Texte de la question

    Selon le directeur de l'agence de l'agriculture, le bilan de la location de terrains agricoles de l’Etat a atteint le volume de :

    Veuillez choisir une réponse :
    Question : 2 - 5

    Selon le texte, IDE signifie :

    Texte de la question

    Selon le texte, IDE signifie :

    Veuillez choisir une réponse :